«

— Un abonné nous demande pourquoi, dans la Bible, version de Martin, imprimée à Toulouse en 1819, l'on trouve au verset 20 du chap. 12 de l'Epître aux Romains: Tu retireras des charbons de feu qui sont sur sa tête, au lieu de : Tu lui amasseras des charbons de feu, sur la tête. Il blâme cette traduction, et a presque l'air d'en faire un reproche à messieurs les éditeurs de la Bible de Toulouse, comme d'un changement qu'ils auraient pris sur eux de faire aux éditions antérieures de la version de Martin.

— Notre but n'est pas de discuter ici ce passage, et nous nous bornerons à répondre,

  1. que nous sommes d'accord avec notre correspondant, dans l'opinion qu'il faut traduire : Tu amasseras, et non : tu retireras;
  2. que toutes les éditions de la version de Martin que nous avons pu consulter, celle in-folio d'Amsterdam 1707 exceptée, portent : tu retireras, et qu'ainsi, dans aucun cas, cette traduction ne peut être attribuée aux estimables et pieux éditeurs de la Bible de Toulouse, qui n'ont fait et qui n'ont dû faire que reproduire exactement une édition antérieure. Nous croyons que c'est celle de Basle 1772, in-12 qui leur a servi de type. L'expression attaquée se retrouve Prov. xxv, 22, où les éditions de Martin portent aussi : Tu enlèveras des charbons de feu, etc.

— Nous ajouterons qu'il est à désirer que, pour ce passage comme pour un petit nombre d'autres, on rétablisse, dans les éditions à venir, le texte primitif de la révision de David Martin. »

Archives du Christianisme au dix-neuvième siècle. publié 1824 chez Juillerat-Chasseur. p. 25.